mercredi 14 janvier 2015

Olivier Nord : l' Expo du Moment





Paysages à vendre //
     C'est sur le web qu'Olivier Nord a trouvé les onze images qui composent cette série. Réalisées par des photographes inconnus, elles étaient présentées dans le but de promouvoir la vente de biens immobiliers pour une petite ville française. La fonction de ces photographies est donc directement liée à leur capacité à créer un intérêt pour le bien représenté voir in fine de déclencher une vente. Suite à cette annonce, les photographies deviennent obsolètes et sont retirées du web. Leur existence est brève et elles sont irrémédiablement condamnées à l'oubli. Olivier Nord a souhaité conserver certaines de ces images en les reproduisant sous forme de dessins numériques hyperréalistes afin de leur offrir une seconde vie. Il en a réalisé des tirages qui peuvent aujourd'hui prétendre à être accrochés aux murs des galeries et dont les dimensions sont définies par la valeur du bien représenté (250 € / cm²). Ce passage vers un public dont les motivations sont plutôt portées sur l'esthétique nous pousse à nous interroger sur le fondement de ces images. Il s'agit alors non plus d'investir dans l'immobilier, mais de s'investir dans l'image.

Paul Wombell
Projet réalisé dans le cadre de la mission photographique: France(s) Territoire Liquide (FTL) - 2011 / 2014







Le Salon noir // 2010-2014
Les tableaux regroupés dans le "Salon noir" cherchent à dépeindre une banalité nocturne faisant echo à une dimension onirique voir fantastique.
Dessinés numériquement (c'est à dire manuellement avec le stylet d'une tablette graphique), ces tableaux nous tromprent par leur facture hyperréaliste. Commencés sur une page noire, l'auteur révèle traits par traits la lumière de chacune des scènes. Chacune des compositions est issue d'images collectées par l'auteur (mellant photographies personelles et images capturées sur internet). Ces dessins réalisés sur l'ordinateur sont ensuite tirés sur un véritable papier photographique.
Symbolysants ce passager sombre que l'on porte tous un peu avec soi, ces tableaux font également référence à la peinture clair/obscur découverte en Espagne au cours de deux  années de résidence à Madrid (2009-2011). Enfin, ce “Salon noir” évoque aussi l'une des salles de la grotte ornée de Niaux, dont il a empreinté le nom...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire